Culturespaces

Gestionnaire privé de musées et d'institutions culturelles.

Contacter le service communication »

Consulter La stratégie Digitale de Culturespaces

Chiffres clés

Les expositions AMIEX® par Culturespaces, ce sont:

600 000 entrées aux Carrières de Lumières en quatre ans, dont 240 000 dès l’année d’ouverture.

3 000 m2 dédiés au premier centre d'art numérique à Paris dès le printemps 2018.

Un objectif de 1 000 visiteurs à l'Atelier des Lumières.

70% de la population visée.

 

Sur le même sujet

Culturespaces

23 février 2017

Le Pont d'Avignon reconstitué… en 3D !

Lire l'article

Culturespaces

24 février 2017

Technologie, art et musique… L'expérience AMIEX

Lire l'article

Culturespaces

27 février 2017

La stratégie social media de Culturespaces

Lire l'article

Culturespaces, pionnier de l’art numérique immersif

Culture PME Digital Innovation Réalité augmentée Nouvelles technologies

Bruno Monnier, président-fondateur de Culturespaces, présente son ambitieux projet : l’ouverture d’un centre d’art numérique à Paris au printemps 2018. Dans les coulisses d’un projet titanesque, où la technique se met au service de l’art, version 2.0.

Bruno monnier

 Le numérique : une (r)évolution pour les musées

« Après plus de cinq ans à organiser des expositions classiques au rythme de six par an, il nous apparaît aujourd’hui que la révolution numérique fait son entrée dans le monde du patrimoine et des musées. » À vrai dire, cette dernière a commencé il y a plus de 20 ans, avec l’arrivée des audioguides dans les musées, puis des tablettes tactiles, suivie de la réalité augmentée et enfin de la réalité virtuelle. Mais cette fois-ci, Bruno Monnier envisage le virage numérique de manière plus globale. Son mantra ? Ne plus faire intervenir le digital uniquement comme un support, mais comme un mode de présentation. « C’est ce que nous avons commencé à faire il y a quatre ans avec le concept AMIEX®, Art & Music Immersive Experience », explique Bruno Monnier, citant en exemple les Carrières de Lumières aux Baux-de-Provence. Ce concept artistique permet de dématérialiser des œuvres d’art et les projeter sur d’immenses surfaces, pour « bâtir des expositions qui présentent de grands artistes, non pas avec des œuvres originales, mais avec des images de ces œuvres. »

Ces expositions originales, mêlant plaisir esthétique et musique, permettent d’attirer vers l’art un public deux fois plus important. Le public traditionnel bénéficie d’œuvres en grands formats, ce qui leur permet de voir les moindres détails de chaque œuvre, ou des associations d’œuvres suis generis, alors qu’elles sont au quatre coins du monde. Mais ce type d’exposition permet aussi de « rassembler » et de séduire des publics réticents à aller au musée. Bruno Monnier constate que, d’habitude, l’institution muséale butte sur la barre des 50% de la population comme potentiel visiteur, et ce, même en instaurant des systèmes comme la gratuité. « Nous arrivons aisément à franchir cette barrière sociologique grâce au numérique : nous passons à 70% de la population. »

Plus faciles à organiser, les expositions AMIEX® sont également moins coûteuses, notamment en termes de transport, d’assurance, et de scénographie. Une stratégie digitale gagnante donc, qui se traduit en chiffres : 600 000 entrées aux Carrières de Lumières en quatre ans, dont 240 000 dès l’année d’ouverture.

L’Atelier des Lumières, premier centre d’art numérique à Paris 

Le président de Culturespaces a un autre ambitieux projet : ouvrir le premier centre d’art numérique à Paris (et « même au monde »), au printemps 2018. Pas question d’anciennes carrières cette fois-ci, mais d’une usine désafectée dans le 11ème arrondissement de Paris, Square Gardette, entre République et Nation. Baptisé « Atelier des Lumières », le concept reste le même qu’aux Baux-de-Provence, avec l’introduction de nouveaux dispositifs pour « offrir au public une expérience encore plus variée » et « libérer la parole des artistes ». Au programme de 2018 : deux expositions immersives, dont une sur Klimt. Mais avant l’ouverture au printemps prochain, place aux travaux titanesques de l’espace de 2 000 m2.

La technonologies au service de l’exposition numérique

Le premier centre d’art numérique donnera donc lieu à l’expression d’artistes dans le domaine numérique, alliant image et son. Une toute autre expérience que les casques 3D - qui ne peuvent être utilisés que par une trentaine de personnes en même temps car ils sont reliés par des fils aux ordinateurs - , en grand format. Et bien sûr, l’émotion du lieu en plus. « On vise 1 000 visiteurs par jour », s’enthousiame Bruno Monnier, qui veut faire de Culturespaces « le précurseur de l’exposition numérique immersive. »

À projet numérique ambitieux, technologies de pointe. Pas moins de 120 vidéoprojecteurs sont prévus, gérés par l’équipe technique affectée au lieu. « C’est l’installation la plus grande au monde », précise le président de cette société privée, soulignant « la difficulté aujourd’hui, c’est d’arriver à piloter des installations aussi gigantesques.» Pour envoyer des images en  Haute Définition, il faut des serveurs très puissants.  Des programmes mis au point avec AMIEX® permettront aussi de fusionner les images et de jouer avec l’espace.

En outre, un studio avec trois panneaux et trois murs sera mis à disposition d’artistes contemporains. « Ils sont habitués à travailler sur deux à quatre écrans, pas avec 120 dans un espace immense. C’est pourquoi un studio dédié est plus approprié. »

Enfin, un catalogue d’artistes est en cours d’élaboration. Des premiers noms ? Bruno Monnier garde le secret. Réponse au printemps prochain…

Personnes-clés

Bruno Monnier

Fondateur et Président Directeur Général

Nous arrivons aisément à franchir des barrières sociologiques grâce au numérique : nous touchons potentiellement 70% de la population.
_ Bruno Monnier, Président et fondateur de Culturespaces

Les dernières actualités de Culturespaces

19 septembre 2017

Culturespaces à la conquête du public chinois

Lire l'article

20 juin 2017

Comment Culturespaces renouvelle ses catalogues d'exposition

Lire l'article

30 mars 2017

La stratégie de Culturespaces pour attirer les scolaires

Lire l'article

Inscrivez-vous pour suivre les stratégies des entreprises de votre secteur

C'est simple, rapide et gratuit.

Déja inscrit ? Connectez-vous

Retrouvez Strategist sur les réseaux sociaux